мука

Langue : russe.

Transcription : muka (ou mouka, si vous préférez).

Prononciation : [ˈmukə] ou [mʊˈka].

Sens : si on accentue la première syllabe, ça veut dire tourment ou torture. Si on accentue la deuxième, ça veut dire farine.

L’accent tonique, très important en russe, n’est pas indiqué à l’écrit, et doit être appris avec chaque mot pour pouvoir le prononcer correctement. Même si la plupart des temps, les Russes comprennent les mots mal accentués, dans certains cas cela peut changer leur sens. En voici quelques autres :

  • писать (pisatʹ) : « pisser » si on accentue la première syllabe, « écrire » si on accentue la deuxième (mais ils ne se conjuguent pas de la même façon) ;
  • плачу (plaču ou platchou) : « je pleure » si on accentue la première syllabe, « je paie » si on accentue la deuxième ;
  • узнаю (uznaju ou ouznaïou) : « je reconnaîtrai » si on accentue а, mais « je reconnais » si on accentue ю…
Ce contenu a été publié dans Non classé, Prononciation intéressante, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

3 réponses à мука

  1. Mer Etale dit :

    Effectivement, ça peut être gênant, parfois. Et quid des accents selon les régions en Russie ?

    • Mut dit :

      Je ne pense pas que l’accent tonique change selon les régions de Russie. Globalement, il n’y a pas beaucoup de différences régionales, ce qui est assez surprenant vu la taille du pays.

      • Mer Etale dit :

        Effectivement. Alors qu’en France, tout petit pays, les accents sont tellement nombreux qu’on s’y perd parfois. Sans parler des patois. Sans parler des langues ( breton , basque, occitan : ?, alsacien… et quoi encore ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *