kāua

Langue : hawaïen.

Sens : toi et moi.

Les pronoms personnels hawaïens ont des catégories n’existant pas en français.

Premièrement, ils distinguent deux types de « nous », appelés inclusif et exclusif. Un « nous » inclusif signifie « moi et toi (et éventuellement d’autres personnes) ». Un « nous » exclusif veut dire « moi et d’autres personnes, mais pas toi ». Aucune langue européenne ne fait cette distinction, mais elle n’est pas rare dans le reste du monde, et elle est très répandue parmi les langues austronésiennes.

Deuxièmement, alors qu’en français on a le singulier et le pluriel, l’hawaïen (en tout cas en ce qui concerne les pronoms) a un troisième nombre appelé duel, qui représente deux unités (et le pluriel est donc utilisé à partir de trois). En Europe, le duel existe encore dans quelques langues telles que le slovène et les langues sorabes. Il existe aussi en arabe. Dans quelques langues, par exemple en bislama, il existe même un triel pour trois unités (donc on utilise le pluriel à partir de quatre).

Au total, l’hawaïen a onze pronoms personnels différents (contrairement au français, il n’a pas de mot séparé pour « il » et « elle ») :

Personne Singulier Duel Pluriel
1re Incl. au (je) kāua (moi + toi) kākou (moi + toi + autres personnes)
Excl. māua (moi + autre personne) mākou (moi + autres personnes)
2e ʻoe (tu) ʻolua (vous deux) ʻoukou (vous trois ou plus)
3e ia (il ou elle) lāua (eux deux) lākou (eux trois ou plus)
Ce contenu a été publié dans Non classé, Particularité grammaticale, Sens intéressant, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

1 réponse à kāua

  1. Belle d'Oie dit :

    Si un Hawaïen ne parlant que le Hawaïen me proposait de l’épouser, fut-il bel et honnête homme, je refuserais. Sauf en cas de naufrage sur son île.

Répondre à Belle d'Oie Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *