ťahať

Langue : slovaque.

Prononciation : [ˈcaɦac].

Sens : tirer.

En plus d’être un palindrome, ce mot a la particularité d’être symétrique quand on l’écrit en majuscules : ŤAHAŤ (ça marche aussi pour le tchèque tahat). Du coup, quand c’est écrit sur une porte transparente, on peut le lire des deux côtés, ce qui est un peu bête puisqu’on ne peut tirer que d’un côté.

Ce contenu a été publié dans Non classé, Palindromes, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

1 réponse à ťahať

  1. Belle d'Oie dit :

    Et on se prend la porte dans la figure ! De toutes les façons, ce n’est pas grave, quand on est gaucher (re) et mal latéralisé (e) de surcroît, on a l’habitude de se ridiculiser en ouvrant/fermant , fermant/ouvrant les portes des magasins.Mais ce mot slovaque, il est quand même un peu vache pour les gens comme moi .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *