водород

Langue : russe.

Transcription : vodorod.

Prononciation : [vədɐˈrot].

Sens : hydrogène.

Les racines grecques du mot « hydrogène » signifient littéralement « qui génère de l’eau ». Plutôt que d’utiliser un mot grec, les Russes ont préféré traduire ce mot : водород vient de вода (voda, « eau ») et de la racine de родить (roditʹ, « engendrer »).

D’autres langues utilisent le même principe. On trouve par exemple :

  • Wasserstoff en allemand, waterstof en néerlandais : « matière de l’eau »,
  • vodík en tchèque et en slovaque, vodik en croate, vodonik en serbe : dérivés de voda (« eau »),
  • 水素 (suiso) en japonais : « élément de l’eau »,
  • суутек (suutek) en kirghiz, сутегі (swtegi) en kazakh : « origine de l’eau ».

Parmi les autres éléments chimiques au nom original en russe, il y a :

  • углерод (uglerod) : « qui génère du charbon », donc « carbone » ;
  • кислород (kislorod) : « qui génère de l’acide », donc « oxygène » ; ce mot est sûrement calqué du français et, si j’en crois Wikipédia, le nom « oxygène » a été donné par Lavoisier qui croyait que l’oxygène formait des acides ;
  • мышьяк (mychiak/myšʹjak) : « arsenic » ; ce mot est dérivé de мышь (mych/myšʹ) qui signifie « souris », parce que l’arsenic était couramment utiliser pour les tuer.
Ce contenu a été publié dans Étymologie intéressante, Non classé, Sens intéressant, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *